Accueil Fiches métiers Devenir maquilleuse professionnelle

Devenir maquilleuse professionnelle

Une séance de maquillage

Vous avez une passion pour le maquillage et comptez en faire une carrière ? On retrouve généralement les spécialistes de ce domaine dans les coulisses de grands événements, d’émissions de télévision ou de tournages de films. Découvrez en quoi consiste ce métier et comment en faire une profession.

Quel est son rôle ?

Une maquilleuse professionnelle modifie l’aspect d’un visage ou parfois du corps entier en fonction des exigences du client. Pour cela, elle doit tenir compte de paramètres comme la forme du visage ou le type de peau. En tant qu’indépendante (ou travaillant dans un institut de beauté), vous pouvez offrir vos services à des particuliers à l’occasion d’événements spéciaux comme les mariages ou les anniversaires. Vos prestations peuvent aussi s’étendre à des conseils sur l’utilisation appropriée des produits de beauté.

Le cinéma est un domaine où les compétences de maquilleuses sont très appréciées. Le maquillage permet d’avoir dans un premier temps un excellent rendu à l’écran. Mais la beauté n’est pas toujours le but sur un plateau de tournage. Le maquillage permet de faire paraître les acteurs plus jeunes ou plus vieux. Il est aussi utilisé pour simuler les plaies et la saleté.

Enfin, le travail de la maquilleuse professionnelle inclut la réalisation d’effets spéciaux de maquillage afin de donner une toute nouvelle apparence aux comédiens. Combiné ou non aux images de synthèse, le maquillage permet à un acteur d’incarner un zombie ou un extraterrestre en toute crédibilité. Les maquilleuses professionnelles interviennent également lors des émissions de télévision et les défilés de mode.

Les qualités d’une maquilleuse professionnelle

L’exercice de la profession demande de l’adresse et un souci du détail afin d’obtenir un résultat raffiné. Vous devez aussi avoir l’œil afin d’agencer les couleurs pour obtenir un rendu satisfaisant. Comme toute activité artistique, ce métier exige beaucoup de créativité. Une bonne maquilleuse doit donc être ouverte à de nouvelles idées. Elle doit aussi être capable d’apporter une touche d’originalité à son travail.

Pour réussir en tant que maquilleuse professionnelle, il faut aussi avoir un bon sens de l’écoute afin de cerner les attentes de la clientèle et d’y répondre convenablement. Vos capacités relationnelles vous permettront d’obtenir des clients, mais aussi de les fidéliser. Il ne faut pas oublier que certaines prestations peuvent durer de longues heures. Vous devez donc avoir le contact facile et être en mesure de rendre l’expérience agréable pour vos clients. Une bonne communication vous permettra aussi de travailler de concert avec vos collègues.

Vous ferez la différence par votre capacité à gérer efficacement le temps et à travailler sous pression. Que ce soit pour un événement important ou un défilé de mode, vous disposerez de délais bien définis. Une bonne gestion du temps vous permettra de fournir un travail soigné et vous épargnera le mécontentement de vos clients.

Se former pour devenir maquilleuse professionnelle

Aucun diplôme n’est requis pour exercer en tant que maquilleuse du point de vue légal. Mais une formation adéquate s’impose si vous comptez acquérir les aptitudes et les qualifications nécessaires pour être compétitive.

Opter pour un BTS ou un Bac pro

Pour entamer une carrière de maquilleuse, vous pouvez suivre une formation afin de décrocher un CAP Esthétique, Cosmétique et Parfumerie. Elle dure deux ans après une classe de troisième et un an après une seconde professionnelle.

Les études sont identiques à celles permettant de devenir esthéticienne. C’est un cursus grâce auquel vous maitriserez le fonctionnement des salons esthétiques et tout ce qui touche aux cosmétiques, dont le maquillage. La formation est sanctionnée par un diplôme de niveau IV.

Le Bac pro Esthétique, Cosmétique, Parfumerie est également une alternative à ce cursus et se déroule en trois ans après la troisième.

Les possibilités de formation après le bac.

Vous pouvez optimiser vos chances sur le marché de l’emploi grâce au BTS Métiers de l’Esthétique, Cosmétique et Parfumerie. C’est un diplôme de type Bac + 2 qui vous permet de diriger une entreprise et d’offrir une expertise dans différents domaines des cosmétiques, notamment celui du maquillage. Vous suivrez une année de mise à niveau si vous ne disposez pas d’un Bac pro Esthétique, Cosmétique et Parfumerie, ou d’un diplôme équivalent.

Il existe également un cycle Bachelor Cosmétique qui a une durée de trois ans. Notez qu’il est possible de suivre toutes ces formations en initiale, en continu ou en alternance. Grâce à un contrat d’apprentissage, cette dernière option permet d’appliquer les notions théoriques en entreprise. Elle favorise la professionnalisation.

Faire carrière en tant que maquilleuse pro : travailler en freelance ou être embauchée

À la suite de votre formation, vous pouvez opter pour le statut d’entrepreneur indépendant ou rejoindre une entreprise spécialisée. Si vous envisagez de travailler comme freelance, vous devrez vous faire connaître et développer votre propre réseau. Soignez donc chacune de vos prestations afin de tirer avantage du bouche-à-oreille. Faire ses débuts en tant que maquilleuse indépendante peut être très fastidieux. Mais une fois que vous aurez réussi, ce statut vous donnera la liberté de choisir vos clients et de travailler à votre rythme.

Vous pouvez aussi rejoindre un salon de beauté ou une entreprise spécialisée en maquillage. Trouver un emploi dans le domaine peut se montrer très difficile. Cette option vous limite à une certaine catégorie de clients. Ceci peut poser un problème si vous souhaitez exploiter votre potentiel au maximum ou vous ouvrir à d’autres horizons.

Toutefois, en travaillant comme salarié, vous bénéficierez d’un flux plus ou moins constant de clients. Vous n’aurez donc pas à prospecter ou à développer un réseau.

Le salaire

En tant que débutante, vous pouvez prétendre à un salaire mensuel d’environ 1500 € bruts. Celui-ci peut être bien plus important dans le monde de la télévision ou du cinéma (entre 3000 € et 4000 € bruts par mois pour les maquilleuses les plus expérimentées).

Articles similaires

Commenter